UNIVERSITE DE GENEVE – PAC SCIENCES 2-3

Adjonction d’une pompe à chaleur (PAC) sur le site de Sciences 2-3 de l’université de Genève :

  • Assainissement de la production de froid par la suppression de 3 anciens groupes au R22.
  • Mise en place d’une PAC à l’ammoniac (R717) de 620 kW permettant de chauffer les bâtiments jusqu’à une température de +15°c ext. (puissance chaud du site 2 MW)
  • Mise en place d’échangeurs sur les réseaux ventilation et statique
  • Récupération de chaleur pour la préparation d’eau chaude sanitaire
  • Réseau de consommateurs froid sur les chapelles des laboratoires.
  • Optimisation de l’utilisation des tours de refroidissement.

ECOLE DE ST-JEAN

Le bâtiment obéit à l’objectif « 100 % renouvelable en 2050 » adoptée par la Ville de Genève en 2006.

Travaux réalisés dans les domaines du chauffage, ventilation :

  • Chaudière à pellets, à la place du mazout
  • Intervention sur les fenêtres, les façades et le plancher des sur-combles pour une réduction de 35 % des besoins en énergie.
  • Ventilation mécanique à double flux, avec récupération de chaleur à haut rendement dans la salle de gymnastique, les vestiaires, les sanitaires et le jardin d’enfants = aération douce et économe.

CYCLE D’ORIENTATION DE BUDÉ

Rénovation complète du bâtiment en pool de mandataires avec bureau d’architectes Guenin-Hüni, selon le standard de haute performance énergétique.

Travaux réalisés dans les domaines du chauffage, ventilation, régulation :

  • Mise hors service de la chaufferie existance au mazout pour la remplacer par une connexion sur le chauffage à distance mise en place par les SIG.
  • Mise en place de ventilations mécaniques à double flux pour les locaux sanitaires, les vestiaires-douches des salles de gym, l’aula…
  • Régulation numérique avec supervision et connexion via le bus de l’Etat de Genève pour l’ensemble des installations techniques du bâtiment : chauffage, ventilation, sanitaire, ventilations naturelles, gestion des stores et contrôle d’accès

ECOLE DE PHARMACIE

Bâtiment regroupant les écoles de Pharmacie de Genève et Lausanne et comprenant des locaux d’enseignement et travaux pratiques de laboratoire avec paillasses et chapelles ainsi que laboratoires de spectrographie.

La production de chaud par des conduites à distance provenant de Sciences II.

La production de froid est assurée par un groupe compact de 250 kW avec free-cooling et alimentant également le bâtiment voisin des isotopes.

Aspiration centralisée à débits variables des chapelles avec pulsion de compensation pour un total 28’000 m3/h ainsi que climatisation des locaux de spectrographie.

Toutes ces installations sont gérées par une régulation de type digitale avec un centre de contrôle disposé dans le centre du service technique de Sciences II.